Fusion de l’Agence Française de la biodiversité (AFB) et Office national de la chasse et de la fane sauvage (ONCFS)

Les remous se multiplient. La fusion de l’office national de la chasse avec l’agence de la biodiversité en un OFB (office Français de la biodiversité début 2020) serait un mariage de la carpe et du lapin uniquement justifié par une volonté de réduire les postes d’agents.

Par ailleurs la suppression du pôle mer de Brest et le regroupement des parcs d’outre mer en une direction unique basée en Guyane fait se lever des réactions : c’est mépriser les différences entre le caractère insulaire des territoires ultramarins, c’est aussi incompatibles avec les annonces présidentielles d’augmenter de 50% les aires protégées dont marines

La mer a besoin de se défendre et les recommandations de l’iPBES pour sauvegarder la biodiversité vont à l’encontre de ces réductions de poste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *