CETA: on peut encore agir

Cette affaire a commencé entre 2016 et 2017 et est loin d’être résolue malgré tous les Cassandre réunis . Retrouvez plutôt cet avis sérieux sur la question remis à jour par Maxime Combes porte parole d’ATTAC

« Comme vous le savez, le gouvernement vient de transmettre à l’Assemblée nationale un projet de loi portant ratification du CETA, l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada.

Un débat a commencé à se nouer à propos des liens « commerce-climat », le ministre du commerce déclarant au Monde que « ce ne sont pas les accords de libre-échange qui génèrent en tant que tel une dégradation de l’environnement et du climat ». Cette affirmation est plus que discutable. Des études montrent que la contribution totale de la mondialisation des échanges représenterait plus de 20 % des émissions totales.

Sur tous ces sujets, je me permets de vous renvoyer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *