Municipales Montpellier

Les candidatures continuent de se déclarer:

Aprés les déclarations de Delafosse (gauche) et  de Mohed Altrad (sans étiquette mais auteur d’un très beau pamphlet « le coeur et l’action » à charge contre le maire sortant . Une belle écriture, mais un manque de solutions), restent deux inconnues dotées des plus forts résultats par les premiers sondages et au côte à côte: le candidat EELV et Philippe SAUREL

Philippe SAUREL: Toujours pas de soutien (non demandé d’ailleurs) de LREM . Sans investiture LREM également à Mohed Altrad soutenu par Virginie Rozière, députée, défenseur des lanceurs d’alerte et clairement anti LREM, ni à Patrick Vignal député LREM. Dans un communiqué LREM déclare « L’ ADN de notre mouvement reste l’ouverture et la capacité d’agréger toutes les bonnes volontés et compétences »

EELV : Avec une proposition des plus originales , l’organisation d’une primaire. Il suffit de s’inscrire avant le 5 octobre sur le site http://www.votezpourleclimat.fr pour désigner le 12 octobre (vote au Dôme entre 10 et 21h) le candidat et le programme. En lice « deux candidats ou plutôt deux camps » comme aime à le dire Midi Libre : Jean louis Roumegas , montpeliérain, ancien adjoint de Frêche et ancien député, soutenant dès Juillet 2019, avant les européennes, un mouvement ouvert à la société civile, en lien avec Stephane Herb président de l’association citoyen pour le climat. Et Manu Reynaud soutien de la maire parachutée de Murles : Clotilde Olier , dépositaire d’une demande d’interdiction d’épandage de phytosanitaire prés des habitations. Il est clair qu’entre les deux candidats EELV se dessine une ligne d’alliances différentes pour le second tour. L’urgence écologique sera t elle correctement  défendue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *