PROSPECTIVES Séminaire Mond’Alim 2030 ( Institut des régions chaudes, 12 octobre à Montpellier)

Par J.D

L’exercice Mond’Alim 2030 est piloté par le Centre d’études et de prospective.

En s’appuyant sur des éléments d’analyses rétrospectives, ce groupe de travail formule des hypothèses sur la mondialisation des systèmes alimentaires pour les quinze prochaines années. Un des principaux moteurs des reflets de la mondialisation est le développement des couches moyennes qui représenteront 60% de la population en 2030. Elles représentent un vecteur des changements sociaux et alimentaires.

Les tendances annoncées pour 2030 sont : la transition nutritionnelle, la « faim cachée » , les problèmes de carences nutritionnelles, les problèmes de surpoids, l’ obésité et pathologies associées . C’est la problématique du double fardeau, qui correspond à une population carencée et en surpoids/obésité au sein d’un même pays. Les prises individuelles et échelonnées toute la journée sont dues à l’accélération de nos modes de vie.

Comme toujours en prospective, on imagine un futur d’ alternatives et d’innovations  : agro-écologie, fermes verticales, impression 3D alimentaire,  viande in-vitro. L’alimentation et l’agriculture sont des leviers pour les Etats, et les les Analyses du Centre d’études et de prospectives visent à interpeler et aider les décideurs et les politiques dans leurs décisions. Les documents sont disponibles en PDF sur le site internet suivant : www.agreste.agriculture.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *