Leucate: feu vert aux éoliennes flottantes

Le « Castor 02 » de Foselev Marine sera au large de Leucate et du Barcarès après le 15 août pour des tests géotechniques sous-marins. (Photo : Foselev)

Le « Castor 02 » de Foselev Marine sera au large de Leucate et du Barcarès après le 15 août pour des tests géotechniques sous-marins. (Photo : Foselev)

Éoliennes flottantes : campagne géotechnique au large de Leucate

Carottier à piston, vibro-carottier… des études de sols sous-marins vont se dérouler au large de Leucate et du Barcarès au cours de la deuxième quinzaine d’août.

Engie, développeur du projet EFGL (les éoliennes flottantes du golfe du Lion) et RTE (Réseau de transport d’électricité) lancent des analyses géotechniques pour implanter la future ferme pilote offshore.

Les résultats de ces prélèvements permettront de mieux paramétrer les systèmes d’ancrage, ainsi que les systèmes de raccordement des câbles électriques inter-éoliennes et du câble de raccordement général.

Les futures éoliennes seront maintenues par 12 lignes d’ancrage (trois lignes par flotteur). L’interconnexion énergétique se fera par trois câbles électriques posés sur le fond, eux-mêmes raccordés à un câble d’export sous-marin.

Des sondages carottés et des essais de pénétration statique vont se dérouler sur 15 implantations dans le périmètre de la future ferme, et sur 20 implantations le long du tracé du câble d’export sous-marin.

La campagne d’août va se dérouler à bord du navire spécialisé Castor 02 de Foselev marine. Une seconde partie d’étude aura lieu fin septembre, plus près des côtes, à bord de deux petits navires d’étude, pour les analyses sur les points d’atterrage du câble général.

 

Hélène SCHEFFER, Le Marin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *